Une accréditation pour mieux évaluer l’état de conscience des patients en éveil de coma

chn-william-lennox-neuropsyL’échelle de récupération du coma (appelée CRS-R pour Coma Recovery Scale-Revised) utilisée par les neuropsychologues du CHN William Lennox pour évaluer l’état de conscience des patients en éveil de coma vient d’être accréditée par le Coma Science Group du CHU de Liège.
Cette reconnaissance garantit une évaluation précise et fiable de l’état de conscience du patient afin de lui proposer des stimulations adaptées.

Le CHN William Lennox est le seul centre hospitalier à bénéficier de cette accréditation en Belgique.

L’échelle de récupération du coma CRS-R est utilisée par les neuropsychologues du CHN William Lennox pour évaluer l’état de conscience des patients hospitalisés en éveil de coma. Elle permet d’obtenir des données sur les fonctions visuelles, verbales, motrices, auditives, de communication et d’éveil de ces patients.

« Une fois l’échelle CRS-R administrée, nous pouvons statuer sur l’état de conscience du patient : est-il en coma, en état d’éveil non répondant (anciennement appelé état végétatif), en état de conscience minimale ou plus, ou en émergence de l’état de conscience minimale », explique Auriane Speth, neuropsychologue.

« Lorsque le patient a été soumis plusieurs fois à la CRS-R, un diagnostic précis peut être posé, poursuit Hoëlle Genot, neuropsychologue. Ce qui permet à nos collègues infirmiers, kinésithérapeutes, ergothérapeutes… de proposer des stimulations adaptées », complète Myrte Reniers.

L’accréditation pour la passation de l’échelle CRS-R a été obtenue fin novembre 2016. Ce travail a été effectué en collaboration avec le CHU de Liège.

Les avantages pour le patient 

  • Une évaluation fiable de l’état de conscience du patient ;
  • Des informations plus précises à propos de ce qui se passe entre le coma et la reprise de conscience ;
  • L’intégration de notions telles que l’état de conscience minimale qui permet d’avoir un niveau plus précis d’estimation des capacités du patient.
  • Une passation de l’échelle CRS-R au chevet du patient et de manière non-invasive.
  • Des évaluations plus fréquentes au moyen de CRS-R afin d’apporter une fiabilité accrue au diagnostic ;
  • L’assurance que l’examen est administré de manière rigoureuse avec peu de variabilité inter-juges.

Les avantages pour le CHN William Lennox

  •  La possibilité d’offrir une meilleure estimation de l’état de conscience lors des discussions avec les familles des patients et d’alimenter la réflexion autour du projet envisagé pour le patient ;
  • Les données récoltées au moyen de la CRS-R pourront être intégrées dans des protocoles de recherche qui pourront faire l’objet de publication ;
  • L’échange d’informations et de données avec des centres de renommée internationale tel que le Coma Science Group de Liège sera également renforcé et la qualité des collaborations scientifiques maximisée.

Plus d’informations

Hoëlle Genot, neuropsychologue | Tél. 010 430 371 – hoelle.genot@chnwl.be
Myrte Reniers, neuropsychologue | Tél. 010 373 – myrte.reniers@chnwl.be
Auriane Speth, neuropsychologue | Tél. 010 430 304 – auriane.speth@chnwl.be

 

 

 

Les commentaires sont fermés.