Le CHN William Lennox est un hôpital en mouvement. De nombreux projets, petits et grands, y voient régulièrement le jour.

Projet Assar

ArborEssence : rénovation et construction d’un nouvel hôpital      

Le CHN William Lennox se rénove et se construit. Objectif : accueillir les patients et leurs proches dans des installations optimisées, répondant au mieux à leurs besoins.

Au terme de ce chantier d’envergure, la surface de l’hôpital sera augmentée de plus de 5.000 m2 et sa capacité passera de 159 à 188 lits.

Parmi les nouveautés:

  • 1 unité de soins spécifique pour les patients en éveil de coma (UCAre),
  • 1 hôpital de jour pédiatrique,
  • 1 hôpital de jour adulte,
  • 2 plateaux de revalidation,
  • 1 appartement thérapeutique,
  • 1 piscine d’hydrothérapie,
  • des studios pour les familles des patients…

Le partenaire pour ce projet est l’association ASSAR Architects – SETESCO S.A. – Bice sprl.

Découvrez en images le visage du CHN William Lennox de demain

 

Biodiversité, Environnement

Le CHN William Lennox, hôpital éco-responsable

 

Le CHN William Lennox adopte un comportement de plus en plus éco-responsable afin de réduire son empreinte écologique. Dans la mesure du possible, chaque projet lancé au sein de l’hôpital est analysé et envisagé à la lumière de son caractère éco-responsable.

Diverses initiatives s’inscrivant dans cette philosophie ont déjà vu le jour : prés fleuris, repas bios et locaux, cogénération…

La dernière en date consiste en la modernisation des chaufferies avec, notamment, l’installation d’une chaudière fonctionnant grâce à la combustion de plaquettes de bois obtenues après transformation de déchets verts.

Ce projet est réalisé en collaboration avec Coopeos

Lire la fiche explicative du projet

Notre bilan carbone

 

Obtenir un diagnostic des émissions de gaz à effet de serre (GES) engendrées par l’ensemble des activités du CHN William Lennox est essentiel afin de définir un plan d’actions concrètes ayant un impact positif sur ces émissions.

La société Factor X a été le partenaire du CHN pour évaluer par la méthode du Bilan Carbone la quantité des GES émis par les différents types d’activités du CHN.

Cette méthode tient compte du « cycle de vie » d’une activité (par exemple : les achats supposent le transport pour leur livraison, leur type de stockage, …).

L’unité de mesure des émissions de GES est la tonne de CO2.

Trois niveaux d’analyse

Pour le CHN, trois niveaux d’analyse ont été choisis : ces trois « scopes » composent le bilan carbone complet du CHN.

Le scope 1 concerne les émissions dites directes : ce sont les gaz à effet de serre directement émis sur le site de l’organisation ou par les véhicules possédés.

Pour le CHN, trois niveaux d’analyse ont été choisis : ces trois « scopes » composent le bilan carbone complet du CHN.

Le scope 2 désigne les émissions dites indirectes, liées à l’énergie : achats d’électricité par exemple, et ce qu’on appelle « l’amont des combustibles ».

Pour le CHN, trois niveaux d’analyse ont été choisis : ces trois « scopes » composent le bilan carbone complet du CHN.

Le scope 3 concerne les émissions induites : les émissions indirectes liées aux cycles de vie des produits (approvisionnement, transport…).

L’analyse de ces trois scopes a établi qu’en 2019, les émissions de GES du CHN se sont élevées à 3.470 tonnes de CO2, soit 21,83 tonnes de CO2 par lit d’hospitalisation.

A titre de comparaison, l’émission moyenne de CO2 d’un Belge est de 8,5 tonnes par an, et 1 tonne de CO2 correspond à :

  • 6.500 kms en voiture
  • Un vol aller/retour Paris-New-York (par passager)
  • 4.000 kWh d’électricité
  • 4.500 kWh de gaz naturel
  • La fabrication de ¾ d’un ordinateur portable

L’achat de 40 kg de viande de bœuf

Un plan d’action

 

Un groupe « éco-responsable » a été créé pour réfléchir à des projets visant à diminuer l’empreinte écologique de l’hôpital. Les résultats du bilan carbone du CHN lui permettront de déterminer les priorités à traiter et cibler les actions à mettre en place.